L'art est élitiste

La plus grande faute d'un critique est de s'ériger en juge d'un art qu'il ne connaît pas.
Pierre-François Guyot Desfontaines

Expression propre d'un idéal esthétique ; ensemble des activités humaines créatrices visant à cette expression
Le Larousse

L'art est élitiste ?

Il ne faut pas être langue de bois ! Si on remonte quelques siècles en arrière, l’art a pendant très longtemps été réservé aux élites. Quand on voit le prix des oeuvres, les process de vente, l’austérité de certaines galeries, la manque d’information et de contexte dans les musées, on constate que c’est un système qui est tourné vers les collectionneurs et les connaisseurs et très peu tourné vers le reste de la population.Il y a bien sûr eu, avec l’avénement d’Internet, des sites de vente en ligne d’art qui se sont développés, comme Art.com ou curioos.com qui proposent des oeuvres magnifiques et abordables. Mais, en termes de découverte, tout est encore concentré autour des vernissages ou expositions dans des lieux très select.
Elisabeth Mouchy


La culture devrait relier les hommes entre eux, au lieu de cela, elle a tendance à les diviser. D'un côté, une culture jugée "bonne", regroupant l'art, le théâtre, l'opéra, la musique classique et autour de laquelle gravitent les classes sociales les plus élevées. De l'autre, l'art populaire, celui des médias de masse et de la rue, sans référence historique lointaine, jugé par ces mêmes élites comme "mauvais". Si la culture est une des priorités pour l'Education nationale, il reste encore du chemin pour combler la fissure entre élites et classes populaires. Pourtant, nul besoin d'être éduqué pour qu'une symphonie de Mozart provoque des émotions chez son auditeur.
Alexandra Edip